Fondations semi-profondes : caractéristiques et techniques

Selon la nature du sol et le bâtiment que l’on veut bâtir, les ouvrages de construction sont faits sur différents types de fondations.

Quand opter pour des fondations semi-profondes ?

Après une étude profonde du terrain et de l’ouvrage, les architectes et les ingénieurs vont décider du type de fondation à utiliser. Parmi ces types, on va vous parler dans cet article, des fondations semi-profondes, quand les utiliser, et quelles techniques permettent de les réaliser. Ne manquez pas cet article pour tout savoir sur les fondations semi-profondes.

C’est quoi une fondation semi-profonde ?

Lors de la construction de n’importe quel bâtiment, il est important de définir la fondation que l’on va utiliser pour faire un ouvrage stable et fiable. Les fondations sont le support qui transmet et repartit les charges de la construction sur le sol, et le choix dépend de plusieurs paramètres, principalement la nature du sol, le type de la construction, sa hauteur, et son poids. On peut trouver, en pratique, trois différents types de fondation. Ces types sont divisés selon la profondeur du sol :

  • Les fondations superficielles ;
  • Les fondations semi-profondes ;
  • Les fondations profondes.

Pour le premier type –les fondations superficielles-, la profondeur de la fondation ne dépasse pas les 3 mètres, c’est-à-dire l’ouvrage est presque entièrement posé sur la superficie du sol. C’est tout à fait le contraire des fondations profondes dans lesquelles il faut dépasser les 6 mètres en profondeur. Quant aux fondations demi-profondes, elles se situent entre les deux types précédents. Dans ce cas, la profondeur de la construction doit être entre 3 mètres et 6 mètres. Ce type de fondations prend appui sur des puits qui sont des fondations de forme parallélépipédique ou cylindrique de section.

Quand est-ce qu’on peut opter pour les fondations semi-profondes ?

Le choix des fondations dépend généralement de la nature du sol, du type de la construction et de l’environnement dans lequel on va bâtir notre ouvrage. Dans le but d’éviter tout risque de glissement et toute instabilité possible, et pour réaliser une construction fiable et sûre qui dure à long terme et qui assure la protection des futurs occupants, il faut opter pour les fondations semi-profondes dans le cas où vous souhaiteriez réaliser votre bâtiment sur un terrain peu stable comme le sol argileux, remblayé ou encore sablonneux. On a également recours aux fondations semi-profondes quand on est dans l’une des situations suivantes :

  • Un terrain en pente (incliné) ;
  • Un terrain près d’un cours d’eau ;
  • La présence d’une mitoyenneté.

Dans le cas où la construction se ferait dans un réseau de chemin de fer, il faut absolument avoir recours à une fondation semi-profonde, car cela peut affaiblir la portance du terrain et toucher à la stabilité de la construction plus tard. Quant au type de l’ouvrage, il joue, lui aussi, un rôle important dans le choix de la fondation. Quand une construction a une forme circulaire ou carrée avec une hauteur moyenne, il faut opter pour ce genre de fondation aussi.

sécurité fondations

Comment réaliser et mettre en place les fondations semi-profondes ?

Le principe de la fondation semi-profonde, c’est de l’appuyer sur le sol à travers des puits. Ces puits sont placés dans les angles de la construction et sont reliés entre eux à l’aide de certaines poutres horizontales appelées des longrines. Pour réaliser ces puits, on commence par leur implantation, puis avec une bonne preneuse ou une pelle hydraulique, on effectue le terrassement. Cela se fait progressivement jusqu’à atteindre le bon sol, bien sur le bon sol doit être déjà défini préalablement et techniquement par les ingénieurs et les spécialistes géologues qui assistent à la réalisation de ces fondations. Avant de commencer la réalisation des fondations semi-profondes, il faut prendre en compte quelques précautions pour assurer la sécurité des ouvriers et des passagers. Il faut, en premier lieu, limiter le passage des véhicules et des gens à l’endroit de construction. Aussi, il est également important de réaliser un blindage de toute la tranchée, un blindage supérieur à 1.30 m.

Quel est le prix de réalisation d’une fondation semi-profonde ?

Le prix de réalisation de n’importe quel projet de construction dépend du type des matériaux utilisés et de la main d’œuvre. La région aussi peut entraîner un changement dans le coût de réalisation. Pour les fondations semi-profondes, il faut vraiment préparer un large budget. Aussi, il faut noter que même l’accès difficile au chantier peut affecter le prix de la mise en place des fondations semi-profondes et qui peut atteindre jusqu’à 20 000 €.