Retraite de base vs retraite complémentaire : quelles différences ?

Le régime de retraite en France est constitué de trois niveaux : la retraite de base, la retraite complémentaire ainsi que les régimes de retraite supplémentaires. Il faut noter que les deux premiers niveaux de pension de vieillesse sont impératifs dans tous les systèmes. Quant au troisième, il est optionnel.

Quelle est la différence entre la retraite de base et la retraite complémentaire ?

Dans le présent article, nous nous concentrerons sur ceux qui sont obligatoires. La pension de base et la pension complémentaire qui se distinguent par leur mode de fonctionnement et de gestion.

Instauration de la retraite de base et de la retraite complémentaire

La retraite de base qui relève du système général a été mise en place en 1945, soit après la guerre, dans le but de garantir une retraite dite universelle, c’est-à-dire une retraite de base à laquelle tous les salariés peuvent avoir droit.

Les retraites complémentaires ne sont apparues que par la suite. Elles offrent la possibilité aux personnes désireuses de percevoir une pension plus conséquente un complément.

retraite

Il a fallu attendre 1972 pour voir la retraite complémentaire devenir obligatoire pour les employés du système général. Aujourd’hui, elles le sont pour tous les travailleurs.

Quelle est la différence entre la pension de base et la pension complémentaire ?

Les retraites de base et complémentaires constituent deux dispositifs de retraite qui ne sont pas facultatifs, mais obligatoires. Cependant, en quoi se distinguent-elles ? Découvrez-le tout de suite.

Une différence au niveau des organismes de retraite

On distingue aujourd’hui environ 42 régimes de retraite propres à chaque secteur d’activité. Dans la majorité d’entre eux, la pension de base et la pension complémentaire sont contrôlées par des organismes distincts. En voici quelques exemples :

  • pour les salariés, on trouve d’une part, la CNAV qui gère la retraite de base, et d’autre part l’AGIRC-ARRCO qui se charge de la retraite complémentaire ;
  • pour les agents de la fonction publique, d’une part, on trouve les Services des Retraites de l’État qui est responsable de la retraite de base, et d’autre part, la Caisse RAFP qui s’occupe de la pension complémentaire des fonctionnaires ;
  • en ce qui concerne les agents non-titulaires de la fonction publique d’état, citons la CNAV pour ce qui est de la pension de base et de l’IRCANTEC pour ce qui est de la pension complémentaire.

En effet, les organismes qui gèrent la retraite de base sont plutôt de type généraliste, prenant en charge la pension de base de nombreux régimes. Quant aux organismes chargés de la retraite complémentaire, ils sont dans la majorité des cas plus spécialisés.

Une différence au niveau des méthodes de calcul

Encore une fois, à chaque régime ses règles qui lui sont spécifiques. De plus, en ce qui concerne la méthode de calcul, celle-ci n’est certainement pas la même pour les deux formes de pension.

Ainsi, pour les salariés relevant du régime général, la retraite de base est déterminée selon un taux de liquidation, le revenu mensuel dès 25 ans les mieux rémunérées ainsi que le nombre de trimestres acquis.
La retraite complémentaire, en revanche, est comptabilisée sur la base d’un système de cotisations donnant droit à l’acquisition de points qui sont, ensuite, réévalués annuellement et convertis en annuités.

Une différence au niveau du montant

De nombreuses personnes se demandent laquelle est la pension la plus élevée. En effet, c’est votre situation qui décide de la réponse. Il est important de préciser que la cotisation à la retraite ne se fait pas sur la totalité de votre salaire, mais uniquement sur une tranche, que l’on appelle la base de cotisation, dont le montant est plafonné.

Le plafond n’est pas le même pour la pension de base que pour la pension complémentaire. Par conséquent, si vous touchez un très bon salaire, votre pension de base demeurera restreinte. Par contre, votre pension complémentaire peut atteindre un niveau très élevé.
Si votre revenu est faible, la pension de base continuera à être votre pension de base.